Les Opérations navales de la Guerre de Cent Ans



« Crécy, Poitiers, Azincourt… l’histoire de la guerre de Cent Ans, telle qu’on l’enseigne, n’est ponctuée que de grandes batailles terrestres, de chevauchées à travers la France, de sièges de villes et de forteresses. À lire ces récits, on n’imagine pas que ce long conflit fut également une guerre navale, que des escadres se sont affrontées sur les mers, que de nombreux navires marchands ont été coulés ou capturés, que des armées entières ont débarqué sur les plages de Normandie, au même endroit que les Alliés en 1944. »

 

Table des Matières

 Avant-propos

1ère partie : LE CONTEXTE NAVAL DE LA GUERRE DE CENT ANS

1 – La guerre navale à la fin du Moyen Âge

2 – La marine française à la veille de la guerre de Cent Ans

3 – La marine anglaise à la veille de la guerre de Cent Ans

 2ème partie : OPÉRATIONS NAVALES ET AMPHIBIES

4 – Les premières opérations navales de la guerre de Cent Ans (1337-1339)

5 – La défaite navale française de L’Écluse (24 juin 1340)

6 – Les premières opérations navales de la guerre de Succession de Bretagne (1341-1344)

7 – De Saint-Vaast à Calais : une invasion venue de la mer (1346-1347)

8 – Pas de trêve sur la mer : la bataille navale de Winchelsea (29 août 1350)

9 – L’activité navale sous le règne de Jean II le Bon (1350-1364)

10 –Reprise de la guerre navale (1369-1372)

11 – La victoire navale castillane de La Rochelle (22-23 juin 1372)

12 – Le renouveau de la marine française sous Charles V et l’amiral Jean de Vienne (1373-1380)

13 – Les grands projets d’invasion de l’Angleterre de 1385, 1386 et 1387

14 – Malgré les trêves, recrudescence des hostilités sur mer (1400-1410)

15 – L’invasion de la France (1415-1420)

16 – La fin de la guerre (1422-1453)

17 – Conclusions

 Annexes

Bibliographie